Le Bonheur

Voilà un aspect qui constitue une part principal de l’histoire de Loup Chocolat. En 2006, année du lancement de Loup Chocolat, ce n’était pas encore très répandu de parler du bonheur comme un élément clé pour un monde meilleur. La vision de Loup Chocolat : Pour un monde libre d’être responsable et créateur de son bonheur.

Peu importe où l’on se trouve dans notre vie, agir dans cette direction est une voie qui doit rester libre. Tant que la vie est là, le bonheur en fait partie. Il est en nous. Il apparaît, disparaît, il évolue, demande autre chose, grandit, change, devient simple ou ambitieux. Il se cache encore et revient. Il est en vie. Malgré les épreuves que nous traversons, il tentera par tous les moyens de manifester son existence dans la nôtre. Il crie, il hurle. L’entendons-nous ? Il est à nous pour un moment, il nous est prêté pour un temps que nous ne contrôlons pas. Il aimerait tant nous rejoindre 🙂

C’est aussi lui le plus fort. Il est la meilleure arme contre toute forme de manipulation, d’abus de tous genres, de tricherie, de corruption. Ça semble une évidence, le plus il y aura de gens heureux, le plus le monde se portera bien. Nos décisions seront meilleures. C’est « fou » d’imaginer de ne pas aller dans cette direction. C’est quoi la crainte derrière ? Il y en a une, forcément… Peut-être la crainte de l’ouverture, de la grandeur de l’être humain, de l’expression du cœur. Peur d’être seulement heureux ? Si les autres ne suivent pas, que faire en tant qu’heureux seul ? Beaucoup d’entre nous pouvons percevoir ce choix comme inaccessible, comme un geste hors de notre portée, alors qu’il s’agit justement de se rapprocher de cet être au fond de nous, qui a déjà choisi la VIE, la nôtre. Ce n’est pas un étranger, nous l’avons juste déguisé mille fois pour éviter qu’il n’apparaisse vrai, authentique et unique. Faire le choix d’aller le retrouver comporte une récompense : la route est déjà du bonheur.

Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne alors qu’il réside dans la façon de la gravir.~Confucius

A l’époque, lorsque j’ai lancé Loup Chocolat, j’avais été inspirée et touchée par le Royaume du Bhoutan et par leur choix d’avoir remplacé le PNB (Produit National Brut) par le BNB (Bonheur National Brut). Le roi avait défini que c’était avec des gens heureux que son pays pouvait s’améliorer. Des gens conscients de leur degré de bonheur et conscients qu’à tout moment, ils peuvent agir sur cet état. Beau !

Ayez confiance, au fond de vous, ce n’est que du bonheur!

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :