Le renoncement volontaire : l’altruisme à la portée de tous


Voici un court article que j’ai écrit il y a quelque temps – mais qui se marie plutôt bien avec l’actualité – et qui explique la base de ce que j’appelle le « renoncement volontaire ». Un geste qui s’apparente à l’altruisme constructif, celui qui est à la portée de tous, qui sert la création et le maintien d’un meilleur équilibre et qui peut combattre les inégalités et les injustices.

C’est Donnant donnant


Cet équilibre, quand il existe chez chaque être humain, contribue ensuite à l’équilibre global. Inversement, lorsque les acteurs politiques, économiques et sociaux affichent une volonté claire et assume une responsabilité à l’égard de l’amélioration de la qualité de vie à une échelle individuelle, alors, « ces citoyens du monde » pourront donner ou faire vivre en contrepartie leur grandeur, évidemment bénéfique pour le monde et les civilisations que nous sommes.
C’est comme un jeu, il s’agit d’agir sur les extrêmes pour déclencher un mouvement et une circulation de biens et d’opportunités.


***
Extrait :

Le principe est simple : « en tant qu’acteur économique important, je profite du monde privilégié. Or des défis sont là, au niveau planétaire, et je me sens concerné. L’objectif est de rendre ce monde plus équitable, plus juste. En renonçant à un tout petit bout de mon profit quotidien, je le mets au service de projets dont le but est d’encourager l’être humain en général, des communautés, des populations à aller vers plus d’autonomie, d’indépendance, sans crainte, en confiance et avec détermination. Dès lors, mon expérience d’acteur économique important sert ce monde qui devient plus juste, plus grand. Je continue de profiter de ce monde. »

https://www.linkedin.com/pulse/le-label-loup-chocolat-renoncement-volontaire-maria-grazia-paparone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :